ENDA (École nationale d'art)

Alain Farfall

Journaliste, critique d’art.
Professeur de culture générale à l’Institut des Arts Appliqués de Montpellier.
Conseiller rédactionnel de l’Institut des hautes études en arts plastiques (Iheap).

Alain Farfall a publié de nombreux articles dans de prestigieuses revues et organisé des expositions pour des institutions en France mais aussi aux Etats-Unis, au Canada et en Allemagne. Il s’intéresse aux usages spécifiques de ce que l’on nomme le « Monde de l’art », et propose une approche de l’art comme rite social, de l’acte créateur à sa médiation. Ses recherches s’articulent autour de l’œuvre d’art, son cadre, ses effets, ses usages, ses commentaires, ses modes, plutôt que sur l’objet de création lui-même. Son travail et ses réflexions le conduisent à se demander si, aujourd’hui, il y a encore besoin d’art pour continuer à avoir une activité artistique. « Théâtralisation, mise en scène de la légende moderniste de la mort de l’art. Après des siècles de représentation du monde, l’art du vingtième siècle questionne, critique, analyse le même réel. Il est temps de passer au vingt-et-unième siècle et d’agir dans le réel. Au risque d’abandonner l’art là où il se trouve. » Alain Farfall, Des illusions, ou l’invention de l’art, Éditions Incertain Sens, Rennes, 2008, page 31.