Programme de la session XII – 2017

Le programme ci dessous reprend et organise les normes académiques ainsi que les Lignes de Recherches et d’Expérimentation (LDRE) spécifiques à l’ENDA. Il est en revanche propre à la session XII qui suit actuellement le programme 2017 (du 28 novembre 2017 au 7 juillet 2017).

Indications de lecture
LDRE = Lignes de Recherches et d’Expérimentation
N = Niveau de la LDRE traitée
Intensité = ( de la plus intense à la moins intense) nucléaire – atomique – difficile – pleine – très dense – dense – maintenue – zen – vide

Lundi, le 28 novembre 2016 à 17h00

LDRE primaire : LDRE CONVIVIALITE

Titre du module : « Ouverture de la session XII »
Contenu : La séance d’ouverture de session est consacrée à une présentation détaillée de l’ENDA et du programme de la Session XII, 2016-2017. Questions pratiques, état d’esprit, règlement interne, organigramme, fonctionnement et intervenants de la session seront à l’ordre du jour.
Durée : 3 heures
Méthode : Présentation et discussions
Intensité : Très dense
Intervenants : Personnel de l’ENDA, praticien(ne)s
Lieu : Institut Culturel Italien

Le jeudi 1er décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LDRE primaire : LDRE SUIVI
N 1 (1/3)
LDRE secondaire : LDRE DES PRATICIEN(NE)S

Titre du module : « Un point sur la situation actuelle des praticien(ne)s »
Contenu : Durant trois modules, les praticien(ne)s font un état des lieux de leur activité en s’aidant d’une fiche qui leur est donnée quelques jours avant le module.
Durée : 20 minutes par praticien(ne).
Méthode : Présentation individuelle et commentaires associées de prises de notes
Intensité : Pleine
Intervenants : Les praticien(ne)s
Lieu : Chinatown Belleville

Le jeudi 1er décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE primaire : LDRE L’INVISUEL
N 1 A
LDRE secondaires : LDRE POLITIQUE, LDRE STRATEGIE

Titre du module : « Introduction à l’invisuel, un art sans oeuvre d’art et sans image : aller »
Contenu : L’invisuel est un art sans objet d’art sans œuvre d’art et sans visuel, qui relève d’une visibilité qui n’obéit pas aux caractéristiques visuelles de l’art.
Affirmation associée : « Nous n’avons aucune preuve que l’art est dépendant de l’oeuvre d’art et pour cette raison nous pouvons supposer le contraire. »
Mots et notions-clé associés : invisuel, invisible, immatériel, ailleurs, autrement, latérale
Durée : 3 heures
Méthode : Présentation et discussions
Intensité : Difficile
Intervenant : Alexandre Gurita et les praticien(ne)s
Lieu : Appartement d’Alexandre Gurita

Le vendredi 2 décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LDRE primaire : LDRE SUIVI
N 1 (2/3)
LDRE secondaire : LDRE DES PRATICIEN(NE)S

Titre du module : « Un point sur la situation actuelle des praticien(ne)s »
Contenu : Durant trois modules, les praticien(ne)s font un état des lieux de leur travail/activité en s’aidant d’une fiche qui leur est donnée quelques jours avant le module.
Durée : 20 minutes par praticien(ne)s.
Méthode : Présentation individuelle et commentaires associées de prises de notes
Intensité : Pleine
Intervenants : Les praticien(ne)s
Lieu : La Recyclerie

Le vendredi 2 décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE primaire : LDRE L’INVISUEL
N 1 B
LDRE secondaires : LDRE POLITIQUE, LDRE STRATEGIE

Titre du module : « Introduction à l’invisuel, un art sans oeuvre d’art et sans image : retour »
Contenu : Les praticien(ne)s commentent l’invisuel.
Méthode : Présentation et discussions
Intensité : Difficile
Intervenants : Alexandre Gurita et les praticien(ne)s
Lieu : Carreau du Temple

Le jeudi 8 décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LDRE primaire : LDRE SUIVI
N 1 (3/3)
LDRE secondaire : LDRE DES PRATICIEN(NE)S

Titre du module : « Un point sur la situation actuelle des praticien(ne)s »
Contenu : Durant trois modules, les praticien(ne)s. font un état des lieux de leur travail/activité en s’aidant d’une fiche qui leur est donnée quelques jours avant le module.
Durée : 20 minutes par praticien(ne)s.
Méthode : Présentation individuelle et commentaires associées de prises de notes
Intensité : Pleine
Intervenants : Les praticien(ne)s.
Lieu : Le Plateau

Le jeudi 8 décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE primaire : LDRE L’INVISUEL
N 2
LDRE secondaire : LDRE STRATEGIE

Titre du module : « Le terrain, le contexte, l’environnement »
Contenu : Dans quel monde de l’art vivons-nous et, dès lors, comment réagir ?
Une analyse critique du contexte et du contexte de l’art.
Expression associée : « Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème ».
Mots et notions-clé associés : idéologie, normes, de l’art, formatage, mimétisme, conscience contextuelle, histoire, stratégie.
Méthode : Présentation et discussions
Intensité : Dense
Intervenant : Alexandre Gurita et les praticien(ne)s
Lieu : Appartement de Marie

Le vendredi 9 décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LDRE TERMINOLOGIE
N 1

Titre du module : « Généralités, introduction et notions de base »
N 2
Titre du module : « La terminologie dans l’art, termes génériques et termes spécifiques »
N 3
Titre du module : « Agent d’art, opérer, manoeuvre, invisuel, critique augmentée, captation institutionnelle, public d’indifférence… »
Contenu : La terminologie est l’ensemble des termes propres à un domaine particulier. La langue n’est pas une entité figée, le monde change, le vocabulaire évolue. Un terme naît souvent d’une pratique existante qu’il définit alors qu’il n’y avait pas de mot pour la nommer. Les termes se concrétisent souvent à l’intérieur des réalités de l’art qui ne les définissent pas mais les expriment. Le mot est actif, il peut décrire, engendrer le réel ou le modifier. Les termes dont on fait usage dans l’art ne peuvent pas nommer certaines réalités existantes, émergentes ou à venir. D’autres sont nécessaires. Ces termes n’arrêtent ni ne limitent les pratiques dont ils sont issus. Ils sont des vecteurs structurants et d’influence sur l’art.
Méthode : Présentation et discussions
Intensité : Dense
Intervenant : Alexandre Gurita et les praticien(ne)s
Lieu : Espace Khiasma

Le vendredi 9 décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE primaire : LDRE TERMINOLOGIE
N 4
LDRE secondaire : LDRE DES PRATICIEN(NE)S

Titre du module : « La terminologie en pratique »
Contenu : Les praticien(ne)s s’exercerons à nommer des choses existantes ou pas existantes, à jouer avec les mots et surtout à trouver le mot juste pour toute chose. Bien nommer c’est bien être inscrit dans le monde. Il s’agit de prendre connaissance de l’importance des mots et des notions, de leur rôle dans le langage et en rapport avec la pratique, de rattacher ses activités à des termes ou notions.
Méthode : Formulations collectives
Intensité : Difficile
Intervenant : Baptiste Pays, Alexandre Gurita et les praticien(ne)s.
Lieu : Institut Culturel Kurde

Le jeudi 15 décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LDRE primaire : LDRE L’INVISUEL
N 3
LDRE secondaires : LDRE POLITIQUE, LDRE STRATEGIE

Titre du module : « L’invisuel en pratiques »
Contenu : Exemples de pratiques que l’on peut qualifier d’invisuelles, localisées dans le monde et leur auteurs par ordre alphabétique : Karen Andreassian, Guillaume Aubry, Gary Bigot, François Deck, Meredith Degyansky, Jean-Baptiste Farkas, Dylan Gauthier, Alexandre Gurita, André-Éric Létourneau, Philippe Mairesse, Ricardo Mbarkho, Philippe Monjaret, Baptiste Pays, Hubert Renard, Olivier Stévenart, Sylvain Soussan, Nicholas Vargelis, Liliane Viala. Présentation de pratiques ou d’activités invisuelles à travers le monde suivi de commentaires.
Méthode : Présentation et discussions.
Intensité : Zen
Intervenant : Alexandre Gurita
Lieu : Halle Saint-Pierre

Le jeudi 15 décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE primaire : LRDE SUIVI
N 2 (1/3)
LDRE secondaire: LRDE DES PRATICIEN(NE)S

Titre du module : « La démarche »
Contenu : Module consacré à l’analyse et à la formulation des démarches des praticien(ne)s autour d’un mot clé caractérisant les singularités des praticien(ne)s.
Méthode : travail individuel et de groupe. Les praticien(ne)s ont un temps donné pour formuler en quelques caractères (la durée et nombre de caractères est donné au début du module) leur démarche. Des discussions et des vérifications avec des nombreux ajustements suivent après chaque formulation.
Intensité : Atomique
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Halle Saint-Pierre

Le vendredi 16 décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LDRE primaire : LRDE SUIVI
N 3 A
LDRE secondaire: LRDE DES PRATICIEN(NE)S

Titre du module : « Projet d’un jour (solo) : Formulation »
Contenu : Les praticien(ne)s imaginent un projet léger dont la réalisation s’établit sur un jour choisi avant le 22 décembre 2016. Ce projet doit être décrit dans une « fiche activité » d’une page au maximum.
Méthode : Travail individuel
Intensité : Atomique
Intervenant : Alexandre Gurita et les praticien(ne)s.
Lieu : Musée d’Art Moderne de la ville de Paris

Le vendredi 16 décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE SUIVI
N 2 (2/3)

Titre du module : « La démarche »
Contenu : Module consacré à l’analyse et à la formulation des démarches des praticien(ne)s autour d’un mot clé caractérisant les singularités des praticien(ne)s.
Méthode : Séance clandestine. Travail individuel et de groupe. Les praticien(ne)s ont un temps donné pour formuler en quelques caractères (la durée et nombre de caractères est donné au début du module) leur démarche. Des discussions et des vérifications avec des nombreux ajustements suivent après chaque formulation.
Intensité : Atomique
Intervenant : Baptiste Pays, Alexandre Gurita et les praticien(ne)s.
Lieu : Gaité Lyrique

Le vendredi 16 décembre 2016 à 19h00

LDRE CONVIVIALITÉ
N2

Titre du module : « “R.E.P.A.S.” Réunion d’Etudes Post-Apocalyptique sur l’Art et son Système »
Contenu : Un groupe est rassemblé secrètement à la Monnaie de Paris, une des plus vielle institution du monde, pendant une nuit. Au cours du repas organisé, les participants se préoccupent du devenir de l’Institution après l’apocalypse. Avant la fin du repas ils doivent pouvoir fournir un plan d’action détaillé à suivre en cas d’apocalypse avérée. Dans le cadre de cette LDRE un dîner de session aura lieu chaque premier samedi du mois à 20h00 précises. Chaque dîner est à thème. Cette LDRE a pour but de renforcer l’amicalité et la convivialité entre les praticien(ne)s.
Méthode : Rencontre à thème distopique.
Intensité : Maintenue
Intervenants : Mathieu Pitkevicht, Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s, le personnel de l’ENDA, invités
Lieu : Monnaie de Paris

Le jeudi 22 décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LRDE primaire : LRDE DES PRATICIENS
N 3 B
LRDE secondaire : LDRE SUIVI

Première partie du module
Titre du module : « Projet d’un jour (solo) : Rendu »
Contenu : Les praticien(ne)s imaginent un projet léger dont la réalisation s’établit sur un jour choisi avant le 22 décembre 2016. Ce projet doit être décrit dans une « fiche activité » d’une page au maximum.
Méthode : Travail individuel de présentation
Intensité : Zen
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Rue Dautancourt

LDRE primaire : LDRE SUIVI
N 4 A
LDRE secondaire : LDRE COMMUN

Deuxième partie du module
Titre du module : « Projet d’un jour (groupe) : Formulation »
Contenu : Le praticien(ne)s imaginent un projet par groupes ou pour tout le groupe de session, dont la réalisation s’établit sur un jour choisi avant le 5 janvier 2017. Ce projet doit être décrit dans une « fiche activité » d’une page au maximum.
Méthode : Formulations collectives
Intensité : Atomique
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Rue Dautancourt

Le jeudi 22 décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE SUIVI
N 2 (3/3)

Titre du module : « La démarche »
Contenu : Récapitulation et lectures individuelles des définitions. Module consacré à la lecture des démarches des praticien(ne)s autour d’un mot clé caractérisant les singularités des praticien(ne)s. Lors de cette séance une réévaluation et des ajustements des définitions seront faites. Cette séance peut être publique et les praticien(ne)s peuvent avoir un invité de leur choix.
Méthode : Séance clandestine. Du temps à la station. Pour ce dernier travail sur la démarche, c’est la notion de temps qui entrera comme contrainte principale de la formulation et de l’écriture collective, un trajet pour une démarche.
Intensité : Difficile
Intervenant : Baptiste Pays, Alexandre Gurita et les praticien (ne)s
Lieu : Ligne 7bis du métro parisien

Le vendredi 23 décembre 2016 de 10h00 à 13h00

LDRE SUIVI
N 5 (1/3)

Titre du module : « Le projet de session »
Contenu : Définition du projet. Les praticien(ne)s sont invités à formuler leur projet de session. La relation entre la démarche et le projet sera faite. À partir de cette date, les praticien(ne)s mènent un projet personnel ou de groupe qui sera leur projet Iheap. Ce projet devra être formulé dans un dossier complet et être rendu au personnel de l’ENDA avant le 7 juillet 2015, jour de la clôture de la session XII. Le projet de session peut être réalisé à une date à la convenance des praticien(ne)s, avant la fin de la session ou après.
Méthode : Formulation individuelle et réajustement collectif
Intensité : Atomique
Intervenant : Travail individuel et de groupe
Lieu : Institut Culturel Italien

Le vendredi 23 décembre 2016 de 15h00 à 18h00

LDRE SUIVI
N 5 (2/3)

Titre du module : « Project Management »
Contenu : Mohammad Kalamouni est engagé depuis plusieurs années dans la gestion des nombreux camps de réfugiés, ainsi que pour les droits démocratique au Liban. Sa visite sera l’occasion d’échanger sur ses différentes activités, son état d’esprit, et de mettre en place des ateliers de coaching dans l’organisation et la conduite de vos projets.
Méthode : Discussions
Intensité : Zen
Intervenant : Mohammad Kalamouni
Lieu : Institut Culturel Italien

Le jeudi 5 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE primaire : LDRE SUIVI
N 4 B
LDRE secondaire : LDRE COMMUN

Première partie du module
Titre du module : « Projet d’un jour (groupe) : Rendu »
Contenu : Le praticien(ne)s imaginent un projet par groupes ou pour tout le groupe de session, dont la réalisation s’établit sur un jour choisi avant le 5 janvier 2017. Ce projet doit être décrit dans une « fiche activité » d’une page au maximum.
Méthode : Travail collectif
Intensité : Zen
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild

N 5 (3/3)

Deuxième partie du module
Titre du module : « Le projet de session »
Contenu : Définition du projet. Les praticien(ne)s sont invités à formuler leur projet ENDA. La relation entre la démarche et le projet sera faite. À partir de cette date, les praticien(ne)s mènent un projet personnel ou de groupe qui sera leur projet ENDA. Ce projet devra être formulé dans un dossier complet et être rendu au personnel de l’ENDA avant le 7 juillet 2017. Le projet peut être réalisé à une date à la convenance des praticien(ne)s, avant la fin de l’année ou après.
Méthode : Formulation individuelle et réajustement collectif
Intensité : Difficile
Intervenant : Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild

Le jeudi 5 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE secondaire : LDRE TERMINOLOGIE
LDRE primaire : LDRE SUIVI

Première partie du module
N 6

Titre du module : « Le titre du projet de session »
Contenu : Formulation du titre pour le projet de session.

Deuxième partie du module
N 7

Titre du module : « Mots ou notions clé dans le projet de session »
Contenu : Il s’agit dans ce module de formuler des mots et notions spécifiques au projet de session. Etablir un lien entre le mot clé de la démarche (mot vecteur) et les mots et notions clés dans le projet.
Méthode : Retours collectifs sur la terminologie des projets
Intensité : Atomique
Intervenant : Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild

Le vendredi 6 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE : LRDE CULTURE GENERALE

Titre du module : « Du thermo-hygrographe à la thermo-hygrométrie »
Contenu :Rencontre avec Gary Bigot « Le thermo-hygrographe comme concrétisation matérielle parfaite. Rappel de mes travaux antérieurs, support à mon attitude actuelle et à mes aspirations futures. Je décide en 1985, à titre de propriété intellectuelle universelle, que chaque thermo-hygrographe est une oeuvre de moi. »
Méthode : Rencontre et discussion
Intensité : Dense
Intervenant : Gary Bigot
Lieu : Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Le vendredi 6 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE SUIVI

Première partie du module
N 4 B
Titre du module : « Projet d’un jour (groupe) : Rendu »
Contenu : Les praticien(ne)s rendent compte des projets d’un jour (groupe) réalisés ce jour et depuis la module du 22 décembre 2016.
Méthode : Séance clandestine
Intensité : Vide
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Centre George Pompidou

Deuxième partie du module
N 8
Titre du module : « Récapitulation des définitions des démarches et des projets et leur mises en relation »
Contenu : Relecture, discussions, critiques, mises en questions, vérifications et revérifications des définitions des démarches et des projets et mise en relation des deux à l’aide de schèmes à l’aide d’un logiciel de mind mapping. Relations entre la démarche et le ou les projets.
Méthode : Séance clandestine quelque part dans les sous-sols du Centre Pompidou
Intensité : Très dense
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Centre George Pompidou

Le jeudi 12 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

LRDE primaire : LRDE SUIVI
LRDE secondaire : LRDE DES PRATICIENS

Titre du Module : « Projet ENDA »
Contenu : Définition du projet. Les praticien(ne)s sont invités à formuler leur projet ENDA. La relation entre la démarche et le projet sera faite. À partir de cette date, les praticien(ne)s mènent un projet personnel ou de groupe qui sera leur projet ENDA. Ce projet devra être formulé dans un dossier complet et être rendu au personnel de l’ENDA avant le 7 juillet 2017. Le projet peut être réalisé à une date à la convenance des praticien(ne)s, avant la fin de l’année ou après.
Méthode : Reprise du clean language. A partir d’une méthode établie, une réappropriation de l’outil.
Intensité : Atomique
Intervenant : Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Rue Richelieu

Le jeudi 12 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LRDE SUIVI

Première partie du module
Titre module : « Projet ENDA »
Contenu :Définition du projet. Les praticien(ne)s sont invités à formuler leur projet ENDA. La relation entre la démarche et le projet sera faite. À partir de cette date, les praticien(ne)s mènent un projet personnel ou de groupe qui sera leur projet ENDA. Ce projet devra être formulé dans un dossier complet et être rendu au personnel de l’ENDA avant le 7 juillet 2017. Le projet peut être réalisé à une date à la convenance des praticien(ne)s, avant la fin de l’année ou après.
Méthode : Reprise du clean language. A partir d’un méthode établie, une réappropriation de l’outil.
Intensité : Atomique
Intervenant : Baptiste Pays et les praticien(ne)s

Deuxième partie du module
Titre du module : « Projet de groupe – Formulation»
Contenu : Les praticien(ne)s imaginent un projet par groupes ou pour tout le groupe de praticien(ne)s. Ce projet doit être décrit dans une « fiche activité » d’une page au maximum.
Intensité : Nucléaire
Intervenant : Les praticien(ne)
Lieu : Rue Richelieu

Le vendredi 13 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

LRDE SUIVI
LRDE PARA-ECONOMIE

Titre du Module : « Projet ENDA »
Contenu : Récapitulatif et lectures individuelles des projets de session. Module consacré à la lecture des projets, suivie de commentaires. Lors de cette séance une réévaluation et des ajustements des définitions seront faites. Cette séance peut être publique et les praticien(ne)s peuvent avoir un invité de leur choix. À partir de cette date, les praticien(ne)s mènent un projet personnel ou de groupe qui sera leur projet ENDA. Cette étape permettra d’engager le travail de cartographie de vos projets.
Méthode : Formulation collective
Intensité : Difficile
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Appartement de Marie

Le vendredi 13 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LRDE SUIVI
LRDE PARA-ECONOMIE

Titre du Module : « Projet ENDA »
Contenu : Récapitulatif et lectures individuelles des projets de session. Module consacré à la lecture des projets, suivie de commentaires. Lors de cette séance une réévaluation et des ajustements des définitions seront faites. Cette séance peut être publique et les praticien(ne)s peuvent avoir un invité de leur choix. À partir de cette date, les praticien(ne)s mènent un projet personnel ou de groupe qui sera leur projet ENDA. Cette étape permettra d’engager le travail de cartographie de vos projets.
Méthode : Formulation collective
Intervenant : Alexandre Gurita et les praticie(ne)s
Lieu : Appartement de Marie

Le jeudi 19 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE SUIVI

Titre du module : « Projet ENDA »
Contenu :
– Récapitulatif et lectures individuelles des projets ENDA.
– Le titre du projet ENDA: Formulation du titre pour le projet ENDA.
– Mots ou notions clés : Il s’agit dans ce module de formuler des mots et notions spécifiques au projet ENDA. Etablir un lien entre le mot clé de la démarche (mot vecteur)
Méthode : Formulation collective
Intensité : Difficile
Intervenant : Les praticie(ne)s
Lieu : Institut Culturel Bulgare

Le jeudi 19 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE SANS ART

Titre du module : « Visite et rencontre à Coopétic »
Contenu : Coopétic est une coopérative d’activités et d’entrepreneurs (CAE) dédiée aux métiers de la communication, du web et de l’audiovisuel et des médias. Coopétic apporte à tout porteur de projet la possibilité de créer, tester et développer son activité : sans s’immatriculer, en étant salarié, en bénéficiant d’un accompagnement, au sein d’un réseau de professionnels du multimédia. Pour les porteurs de projets, attachés au statut de salarié et à la sécurité qu’il procure, la CAE apporte une réponse adaptée : elle leur permet d’entreprendre de façon autonome tout en bénéficiant des avantages du salariat.
Méthode : Rencontre et discussions
Intensité : Vide
Intervenant : Coopétic
Lieu : Coopétic

Le vendredi 20 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE SANS ART

Titre du module : « Rencontre avec ABAC Détective»
Contenu : ABAC Détective est une agence de détectives privés installée à Paris, Levallois Perret, Nice et Cannes. Son équipe est composée d’enquêteurs spécialisés dans de nombreux domaines comme la filatures auto – moto, surveillances, photos, vidéos…. L’état d’esprit d’un détective, sa discrétion et sa préparation à l’action sur le terrain, permettront d’aborder les questions de stratégies.
Méthode : Rencontre et discussions
Intensité : Vide
Intervenant : ABAC Détectives
Lieu : ABAC Détective

Le vendredi 20 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE primaire : LRDE CULTURE GENERALE
LRDE secondaire : LRDE COMMUN

Titre du module : « LRDE Commun façon Commune (de Paris) »
Contenu : Les lignes communes sont des rencontres entre praticien(ne)s pendant lesquelles ils partagent leurs ressources. C’est un lieu d’entraide leur permettant de mettre à l’épreuve leurs démarches respectives en vue de progresser. Cette LDRE est consacrée à la mise en commun et au partage de sources et ressources des praticien(ne)s : relations, plans, opportunités, facilités, etc. Cette mutualisation des ressources s’établit parfois entre amis volontairement ou accidentellement. Il s’agit dans cette LDRE de structurer et systématiser ces échanges.
Méthode : Rencontre et discussions
Intensité : Maintenue
Intervenant : Intervention de Marc Lagana de l’association des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871 et Lucio Urtubia fondateur de l’espace Louise Michel
Lieu : Espace Louise Michel

Le jeudi 26 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

N 10 A
LDRE secondaire : LDRE METHODES

Titre du module : « Cartographie du projet »
Contenu : Les praticien(ne)s doivent réaliser des cartographies mentales de leur projet de session dans les détails. Le projet sera segmenté. Présentation des cartes qu’ils auront à réaliser. Un bilan et des discussions auront lieu par la suite. Travail sur les projets de session et notamment sur les cartographies réalisées individuellement ou en groupe. Lors de cette séance de travail seront examinés les différentes composantes des projets. Réaliser les cartographies suivantes à l’aide d’un logiciel de mind mapping / cartes heuristiques :

Carte N°1: La relation entre la démarche et le ou les projets
Quels sont les liens entre la démarche et le ou les projets ? (lecture du travail fait lors de la séance précédente)
Carte N°2: La segmentation du projet
De quoi le projet est-il fait ? Quelles sont ses composantes ?
Carte N°3 : Les objectifs du projet
Quels sont les objectifs du projet?
Carte N°4 : Les enjeux du projet
Quelles sont les implications/conséquences engendrées par le projet?
Carte N°6 : Le stratégie du projet
Quels sont les 5 points faibles et les 5 points forts du projet ?
Carte N°7 : Les statuts de l’auteur et du projet
Quels sont les statuts de l’auteur dans ses modes opératoires ? (Le statut légal, personnel, le statut de la structure à travers laquelle il opère…)
Carte N°8 : L’économie du projet
Quelle est l’économie du projet ?
Carte N°9 : La communication
Quelle est la communication du projet ?
Carte N°10 : Les ressources humaines du projet
Qui travaille pour le projet ? (Faire un organigramme avec les status, les rôles, les taches principales.)
Méthode : Tout le monde travaille pour tout le monde.
Intensité : Difficile
Intervenant : Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Les Laboratoires d’Aubervilliers

Le jeudi 26 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE PARA-ECONOMIE

Titre du module : « Forum mondial des économies de l’art (Foméa) et ENDA »
Contenu : Problématiques économiques premières réflexions sur le programme économique. Approche économique des démarches et de la nouvelle École nationale d’art. Suite aux rencontres de la semaine dernière, comment penser une école nationale aujourd’hui, qui ne soit pas qu’un temps de formation, mais également un outil d’émancipation (à long terme) ?
Méthode : Discussion et schématisation
Intensité : Dense
Intervenant : Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Conseil Economique Social et Environnemental

Le vendredi 27 janvier 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE SUIVI
N 10 C
LDRE secondaire : LDRE METHODES

Titre du module : « Cartographie du projet »
Contenu : Deuxième lecture de toutes les cartographies.
Durée : Chaque praticien(ne) a à sa disposition 15 minutes pour présenter ses cartographies.
Méthode : Cartographie
Intensité : Dense
Intervenant : Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Laboratoire d’Aubervilliers

Le vendredi 27 janvier 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE DES PRATICIENS

Titre du module : « Exercices de choix »
Contenu : Retours sur les sept premières semaines du programme, ajustements et mise au point sur la situation des praticien(ne)s.
Méthode : Discussion
Intensité : Zan
Intervenants : Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Rue Richelieu

Le jeudi 2 février 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE STRATÉGIES

Titre du module : « Découverte de l’Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD) »
Contenu :
N 1 – Titre de la première partie du module : « Généralités, introduction et notions de base »
N 2 – Titre de la deuxième partie du module : « Stratèges et stratégies »
N 3 – Titre de la troisième partie du module : « Introduction de la stratégie dans l’art »
N 4 – Titre de la quatrième partie du module : « La stratégie de l’eau (ou la troisième voie) »
Méthode : Présentation et discussions
Intensité : Très dense
Intervenant : Lucie Moriceau et les praticien(ne)s
Lieu : Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD).

Le jeudi 2 février 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE STRATEGIES
N 5

Titre de la cinquième partie du module : « Exercices de stratégies »
Contenu : La stratégie est l’art de concevoir et de coordonner un ensemble d’actions pour atteindre un objectif. Introduire la notion de stratégie dans l’art semble indispensable lorsqu’on a à faire à des pratiques exclues du monde de l’art constitué et institué, qui doivent composer parfois avec des contextes et cadres hostiles pour exister et pour se développer. C’est la nature d’une pratique qui suggère les stratégies à adopter.
Méthode : Simulation de stratégies
Intensité : Très dense
Intervenant : Les praticien(ne)s
Lieu : Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD).

Le vendredi 3 février 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE L’INVISUEL
N 5 A

Titre de la première partie du module : « Être liquide »
Contenu : «  Être liquide  » est l’adoption d’un comportement fluide susceptible de faire aboutir des objectifs que d’autres stratégies n’avaient pu réaliser. «  Avancer liquide  », soit être liquide et en mouvement, rend possible le déploiement, quelque soit l’environnement ou la direction souhaités.
Mots et notions-clé associés : malléabilité, modification, stratégie, viralité, érosion, efficacité.

N 5 B

Titre de la deuxième partie du module : « La troisième voie »
Contenu  : « La troisième voie  » désigne un cheminement dans le monde de l’art qui n’est, en grandes lignes, ni celui des progressistes, ni celui des conservateurs, mais une « voie latérale ».
Expression associée : « Ne pas prendre de voies tracées est dangereux, les emprunter est fatal ».
Mots et notions-clé associés : «  défaut exceptionnel  », divergence, non-alignement.

N 5 C

Titre de la troisième partie du module : « L’institution horizontale »
Contenu  : «  L’institution horizontale  » est, dans le champ de l’art, un mode d’organisation institutionnel qui donne à chacun la liberté d’être pleinement décisionnaire, tant dans sa démarche ou ses projets que dans les conditions de leur transmission. Le pouvoir de décision ainsi partagé agit sur la structure même d’une telle institution et inverse le rapport entre la personne et la structure.
Expression associée : « Donner bien c’est donner sans perdre ».
Mots et notions-clé associés au sujet : reconfiguration, auto-organisation, dilution.
Méthode : Présentation. Exemples de stratégies : camouflage, virales, Cheval de Troie, sous-marin, infraposte… des mondes animales, techniques, psychologique…
Intensité : Très dense
Intervenant : Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Pavillon de l’eau

Le vendredi 3 février 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE STRATEGIE
N 5 B

Titre du module : « Exercices de stratégies »
Méthode : Exercice de « agir en liquide », prendre une « troisième voie », formuler une « institution horizontale ». Analyse des 36 stratagèmes.
Intensité : Dense
Intervenant : Alexandre Gurita et Baptiste Pays les praticien(ne)s
Lieu : Pavillon de l’eau

Le jeudi 9 février 2017 de 10h00 à 13h00

LRDE primaire : LDRE SUIVI
LRDE secondaire : LRDE STRATEGIES

Titre du module : « Analyse et récapitulatif des projets ENDA»
Contenu : Mise en place de protocoles de recherches et de tests en prévision des séances blanches. Mise au point sur les dernières formulations pour un réajustement collectif des avancées personnelles.
Des nouvelles de Jules Niamen.
Optimisation des problèmes :
– re-découpage cartographique
– échanges des projets
– stratégies obliques.
Méthode : Travail collectif sur les avancées individuelles
Intensité : Très dense
Intervenant : Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Conseil Economique Social et Environnemental (Palais de Iéna)

Le jeudi 9 février 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE PRATIQUES

Titre du module : « Les questions de la pratique »
Contenu : Définir sa pratique non plus en termes de tâches mais d’emplois. Comment ma pratique qui se singularise au fur et à mesure du travail effectué, peut être réinterrogée par les différents emplois que l’on peut en faire ou avoir ?
Survivre (dans) (à) (avec) (sans) (…) sa pratique – définition
Méthode : Test et réajustement d’un protocole
Intensité : Dense
Intervenant : Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Conseil Economique Social et Environnemental (Palais de Iéna)

Le vendredi 10 février 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE primaire : LDRE L’INVISUEL
N 4
LDRE secondaires : LDRE POLITIQUE, LDRE STRATEGIE

Titre du module : « Penser l’art VS Être pensé par l’art. »
Contenu : «  Penser l’art  » consiste à déployer son mental et ses activités artistiques en suivant ses propres lois. «  Être pensé par l’art  », à l’encontre, consiste à adopter ou même à subir, sur le plan de l’art, la façon de voir des autres. «  Penser l’art  » doit s’imposer comme un minimum vital incontournable. Une présentation de cette affirmation suivie des discussions sur les positionnements des praticien(ne)s dans le contexte de l’art. Les praticien(ne)s auront à répondre et à débattre sur la question « Dans ce monde et dans ce monde de l’art, comment je me situe ? » De ce rapport et positionnement découlera logiquement la stratégie, l’économie et tous les autres aspects du projet de session voire de la démarche.
Expression associée : « Ne pas avoir de projet, c’est travailler pour le projet des autres ».Mots et notions-clé associés : subjectivité, authenticité, singularité, éthique personnelle, liberté, renforcement ou affaiblissement par l’art, subjectivité ou nullité, soumission ou désobéissance, «  pratique inconforme  ».
Méthode : Présentation et exercices pratiques de « penser l’art » et « être pensé par l’art ».
Intensité : Dense
Intervenant : Alexandre Gurita
Lieu : Institut Culturel Bulgare

Le vendredi 10 février 2017 de 15h00 à 18h00

LRDE POLITIQUE
LRDE METHODES

Titre du module : « Présentation de G’old Time Solution »
Contenu : G’old Time est la première maison de retraite virtuelle qui propose d’imaginer collectivement un système de retrait personnalisé – à inventer, à spéculer ou à tester directement, selon vos besoins. Installé dans un lieu de retrait parmi les plus traditionnels, G’old Time mise sur l’héritage d’un espace-temps bientôt révolu : la maison de retraite. En mettant directement à contribution l’expertise de ses jouisseurs actuels, nous vous assurons une convivialité future et la possibilité de vous ménager un accès immédiat à un lointain incertain. Etudes des retraits possibles.
Méthode : Présentation et discussions, atelier de retraits
Intensité : Vide
Intervenant : Mathilde Ganancia et les praticien(ne)s
Lieu : Maison de retraite EHPAD Diane Benvenuti

Le jeudi 16 février 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE SUIVI
N 14 A

Titre du module : « Introduction au rapport de session »
Contenu : Présentation du plan du rapport de session et exemples de rapports des anciens. Les praticien(ne)s devront ébaucher le plan de leur rapport de session. Ce plan devra contenir le projet de session. Nombre de pages du rapport de session : 35 pages.
Il sera structuré comme suit :
– la lettre de motivation envoyée lors de la candidature à l’ENDA (1 page)
– un chapître d’introduction (3 pages)
– un chapître mentionnant la démarche (1 page)
– un chapître mentionnant le rapport entre la démarche et les projets (1 page)
– un chapître mentionnant le projet de session (avec une documentation en annexe) y compris les schémas réalisés avec les logiciels de mind-mapping (15 pages)
– un chapitre mentionnant un résumé du projet hors-programme. x : Biennale de Paris au Guatemala, Biennale de Paris au Luxembourg… (2 pages)
– un chapître ou il sera question de l’inscription du projet dans l’histoire de l’art (1 page)
– un tableau avec deux colonnes « avant/après » (1 page)
– un tableau avec deux colonnes, observation positive, observation négative (1 page)
– un chapître mentionnant une perspective (1 page)
– un chapitre blanc (5 pages)
– une conclusion (2 pages)
– des annexes
Méthode : Présentation et discussions et exemple de rapport d’activités des sessions précédentes de Paris et New-York.
Intensité : Très dense
Intervenant : Alexandre Gurita
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild

Le jeudi 16 février 2017 de 15h00 à 18h00

LRDE SUIVI
LRDE PRATIQUES

Titre du module : « Survie 1/4 – Urgences et parcours personnels »
Contenu : Essaie du protocole bruxellois et réajustement en fonction de l’avancé du travail (et du plan?). Exercice collectif d’interrogations personnelles sur les urgences liées à sa pratique. Il considère également les moyens et les stratégies possibles pour questionner la réussite de cette pratique, et la pratique de cette réussite.
Méthode : Test d’un protocole et réajustements
Intervenant : Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild

Le vendredi 17 février 2017 de 10h00 à 13h00

LRDE SUIVI
LRDE PRATIQUES

Titre du module : « Survie 2/4 – Pratiquer un monde consensuel »
Contenu : Monde#1 – Dessiner le territoire d’existence de votre pratique. Des acteurs, des structures, des comportements et un système de circulation (type d’économie, emploi du temps, relations sociales…). Il s’agira de d’adopter tour à tour les différentes postures propres aux territoires d’existences. Dans les conditions finales, le dessin de ces territoires (monde #1 et #2) devrait être le cadre de votre vie pour deux jours.
Méthode : Test d’un protocole et réajustements.
Intensité : Très dense
Intervenant : Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Les grands voisins

Le vendredi 17 février 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE DES praticien(ne)s

Première partie du module
Titre du module : « Survie 3/4 Pratiquer un monde précaire »
Contenu : Monde#2 – Et si ce n’est pas ce monde ? Lequel est-ce ? Certains territoires sont construits en décalage des réalités inhérentes aux champs d’existences de nos pratiques. Monde#1 est devenu en une nuit un territoire précaire (Monde#2). Un territoire précaire à cette propension à changer aussi rapidement que les cours de la bourse, les bouleversements climatiques et les décisions politiques, qui remettent en cause l’ensemble de ses infrastructures. Il faut maintenant s’associer pour le redéfinir, en fonction de votre pratique.
Méthode : Jeux
Intensité : Légère
Intervenant : Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Les grands voisins

Deuxième partie du module
Titre du module : « Survie 4/4 – « Délocaliser » sa pratique »
Méthode : Pratiquer la réalité
Intensité : Maintenue
Intervenant : Alexandre Gurita, Baptiste Pays et les praticien(ne)s
Lieu : Les grands voisins

Le jeudi 23 février 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE CULTURE GENERALE

Titre du module : « Intervention du chercheur associé et praticien à l’ENDA »
Contenu : L’enquête en art(s) : approche situationnelle de la notion d’oeuvre à l’époque contemporaine. Enquête ethnographique comparative d’inspiration ethnométhodologique et d’analyse de conversation, sur les pratiques artistiques et para-artistiques s’articulant autour de la notion d’oeuvre. Inclue actuellement la musique contemporaine, l’art contemporain, la pédagogie artistique en contexte extra-occidental.
Méthode : Rencontre et discussions.
Intensité : Difficile
Intervenant : Arsène Caens
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild

Le jeudi 23 février 2017 de 15h00 à 18h00

LRDE SUIVI
LRDE DROIT

N 15 « Aspects techniques du projet de session »
N 16 « Partage des ressources au service du projet »
N 17 « Aspects non prévus »

Titre du module : « Un point sur la situation des praticien(ne)s »
Première partie du module
Contenu : Présentation des recherches de Noémie Coudray sur des modèles économiques alternatifs à la Maison des artistes (CESU, coopérative, EURL, SARL).

Deuxième partie du module
Contenu : Antoine Legrand met à plat les finances de son quotidien et le projet du quotidien / une stratégie pour plumer les galeries : les vaporeuses ?

Troisième partie du module
Contenu : Marie Roussel prend le temps de nous présenter ses temps (perdu/volé/libre…).
Méthode : étapes de rechecrhe et discussions
Intensité : Difficile
Intervenants : Noémie Coudray, Antoine Legrand et Marie Roussel.
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild

Le vendredi 24 février 2017 de 10h00 à 13h00

LDRE STRATEGIES
LDRE PROJET INTERNE

Première partie du module
Titre du module : « Mise en commun des préparatifs d’actions »
Les praticien(ne)s présentent les différentes modalités d’action :
– sur l’organisation de leur temps
– sur une disparition collective ou individuelle
– sur une perturbation ciblée
– sur l’analyse de l’infrastructure de leur quotidien

Deuxième partie du module
Titre du module : « Rencontre (retour) avec Gary Bigot »
Contenu : Comment tirer profit de la thermo-hygrométrie ? Rencontre retour qui sera l’occasion pour les praticien(ne)s de présenter leurs travaux sur la thermo- hygrométrie.
Méthode : Rencontre et discussion
Intensité : Dense
Intervenant : Gary Bigot et les praticien(ne)s
Lieu : Conseil Economique Social et Environnemental (Palais de Iéna)

Le vendredi 24 février 2017 de 15h00 à 18h00

LDRE STRATEGIES
LDRE PROJET INTERNE

Titre du module : « Module Action »
Contenu : L’Ecole nationale d’art est une école où la théorie et la pratique n’existent pas indépendamment l’une de l’autre. Il s’agira dans ce module d’action de tester les protocoles dessinés le matin.
Méthode : Action
Intensité : Dense
Intervenant : Gary Bigot et les praticien(ne)s
Lieu : Conseil Economique Social et Environnemental (Palais de Iéna)

Le lundi 27 février 2017 de 14h00 à 18h00

LDRE PROJET EXTERNE

Titre du module : « Présentation publique de la Biennale de Paris au Guatemala »
Contenu : Kristina Cordon, coordonnatrice de la Biennale de Paris au Guatemala, et Alexandre Gurita, directeur de la Biennale de Paris, exposeront le projet s’articulant autour de la thématique : l’art comme véhicule pour l’éducation.Les modalités de participation à la biennale et les dossiers de candidature vous seront remis lors de la présentation.
Méthode : Présentation et discussions
Intensité : Dense
Intervenants : Kristina Cordon et les praticien(ne)s
Lieu : Maison de l’Amérique Latine

Le mercredi 1 mars 2017 à 20h

LDRE CONVIVIALITE
N2

Titre du module : « Repas des praticien(ne)s »
Contenu : Repas organisé par les praticien(ne)s
Méthode : Convivialité
Intensité : Vide
Intervenants : Renaud Caudron, Alexandre Gurita, Baptiste Pays, et les praticien(ne)s
Lieu : Rue Richelieu