Présentation

L’ENDA est une école supérieure de recherche et d’expérimentation en art.

L’ENDA dispense un cursus qui offre à ses participants l’opportunité de se libérer des acquis hérités de l’histoire de l’art du 20e siècle. Elle propose également de mettre en évidence certains des enjeux à l’œuvre dans l’art du 21e siècle, une histoire en cours d’écriture à laquelle les praticiens pourront éventuellement prendre part.

L’ENDA s’adresse à ceux qui témoignent un intérêt pour des démarches singulières émergeant actuellement de façon sporadique dans le monde de l’art et ailleurs, à ceux qui désirent reformuler leur pratique artistique ou leur activité professionnelle, à ceux qui après plusieurs années d’école d’art souhaitent mettre à mal un carcan, à ceux qui rejettent l’art tel qu’il est pratiqué communément, à ceux qui attendent d’une école qu’elle soit plus qu’un contexte de production artistique et à ceux enfin qui, dans des conditions intimistes et expérimentales, cherchent à mettre des questions essentielles au travail.

Bâtie sur d’autres valeurs que celles qui régissent les écoles d’art et plus largement le monde de l’art, l’ENDA est réceptive à tout mais indépendante de tout.

Par ses critères d’admission, par son programme et son organisation, par ses méthodologies et ses modes opératoires, par ses lignes de recherche et d’expérimentation (LDRE), par la nature des contenus proposés, les finalités et les enjeux qui en découlent, par ses critères d’évaluation et le diplôme qu’elle délivre, l’ENDA affirme sa propre norme académique.

L’ENDA est une école liquide qui se déplace continuellement d’un lieu à un autre : parkings, musées, centres d’art contemporain, jardins, métro, galeries, train, fondations, ambassades, associations, écoles, caves, universités…

Le travail au sein de l’ENDA est théorique et pratique dans une interdépendance nécessaire. La pratique résulte de la réflexion qui à son tour est vérifiée et ajustée par la pratique.

Le cursus de l’ENDA permet au praticien de se forger un point de vue inattendu sur l’art et d’expérimenter ce qu’en est la pratique non conforme, d’envisager une activité artistique nécessitant des moyens financiers négligeables ou nuls, d’appliquer des compétences acquises à tous les aspects de sa vie professionnelle et privée, et lui donne des clés pour mettre en place une économie adaptée à la spécificité de son activité..